Power Electronics

Optimisation des filtres d'entrée EMI pour les alimentations à découpage

La plupart des alimentations à découpage (SMPS) ont besoin d'un filtre d'entrée EMI (Electro Magnetic Interference) pour éliminer toutes perturbations de l'appareil sur les lignes d'alimentation. Cela nécessite d'avoir un filtre d'entrée au sein de la conception, garantissant qu'aucun effet négatif ne se produira dans d'autres parties des systèmes connectés aux lignes d'alimentation. Par conséquent, la conception et la validation du filtre d'entrée est une tâche majeure au cours de la conception typique d'une alimentation. La conformité du test d'émission conduite (CE) par rapport à une norme spécifique est une méthode de validation classique et appropriée, afin de valider la conception à la fin du cycle de développement. De nos jours, ce test d'émission conduite sera réalisé comme un test de pré-conformité au cours de la phase de développement au sein du laboratoire. Dans ce cas, le concepteur aura un retour d'information précoce sur le fait de savoir si la conception doit être optimisée vis à vis des éventuelles perturbations présentes au niveau des lignes d'alimentation. Dans la plupart des cas, le concepteur doit ajuster le filtre d'entrée afin d'obtenir une suppression plus efficace des perturbations générées par l'alimentation à découpage. Cependant, le concepteur a besoin de connaître les détails relatifs au spectre du bruit, afin d'optimiser le filtre d'entrée de la manière la plus efficace possible. En plus des informations relatives à la magnitude et à la fréquence de la source de bruit, il pourrait être très utile de savoir si le bruit est généré par une source en mode commun ou par une source en mode différentiel. Au cours du test d'émission conduite classique, les bruits en modes commun et différentiel sont combinés dans les résultats de mesure et il est donc impossible d'obtenir des informations plus approfondies. Ce document décrira une méthode permettant de séparer le mode commun et le mode différentiel en utilisant deux voies d'oscilloscope. Cette approche de séparation fonctionne sans aucun composant matériel supplémentaire tel qu'un séparateur de bruit. Le concepteur pourra distinguer le bruit en mode commun (CM) et en mode différentiel (DM). Cette information supplémentaire relative au mode dominant permet d'optimiser les filtres d'entrée très efficacement.

Name
Type
Version
Date
Size
Optimizing EMI Input Filters for Switched Mode Power Supplies | GFM353
Type
Application Note
Version
0e
Date
Sep 17, 2020
Size
1 MB
Solutions associées