Analyse rapide des erreurs sporadiques avec la fonction d'historique et la mémoire segmentée

Longues acquisitions à la résolution maximale avec la fonction d'historique

Oscilloscope  Mémoire segmentée
R&S®RTB2000 160 Méchantillons
R&S®RTM3000 400 Méchantillons
R&S®RTA4000 1000 Méchantillons

Vos attentes

Acquisition ponctuelle comparée à l’acquisition segmentée

Les erreurs sporadiques coûtent un temps précieux lors du développement de nouveaux produits. Le débogage de bus basés sur les protocoles est particulièrement difficile et chronophage. En effet, les pauses de communication entre les paquets de données peuvent être très longues. Par exemple, un capteur envoie une valeur sur un bus I2C une seule fois par minute. La mémoire de l’oscilloscope limite typiquement la longueur d’enregistrement à quelques millisecondes pour analyser les erreurs et leur historique.

Solution T&M

Une mémoire profonde segmentée combinée à des conditions de déclenchement dédiées résout ce problème en permettant l'acquisition des séquences pertinentes sans longues pauses. Équipés des options R&S®RTB-K15 et R&S®RTM-K15, c'est précisément ce qu'offrent les oscilloscopes R&S®RTB2000 et R&S®RTM3000.

Les oscilloscopes R&S®RTA4000 sont fournis avec mémoire segmentée en standard.

Coup unique

Les séquences de données longues sont généralement acquises d'un seul coup de façon transparente. La longueur maximale d'enregistrement dépend de la mémoire disponible et du taux d'échantillonnage sélectionné. Avec une longueur maximale d’enregistrement de quelques millisecondes, l’acquisition est souvent limitée à un seul paquet de protocole.

Limitation de l'acquisition aux seuls éléments actifs du signal

Lors de l'acquisition de signal avec mémoire segmentée, la mémoire disponible est divisée en segments, chacun ayant un nombre défini d'échantillons. L’utilisateur définit la longueur des segments en fonction de la longueur maximale des paquets dans le signal. Au point de déclenchement, le segment de signal d'intérêt est stocké en mémoire avec l'horodatage du déclencheur. Les périodes de temps sans activité ne sont pas acquises.

Si un temps aveugle minimal est nécessaire, le mode segmenté rapide peut être mis en œuvre. Lorsque ce mode est activé, le post-traitement et l’affichage immédiats du signal sont supprimés, ce qui réduit à un minimum les temps morts entre deux acquisitions. Les données acquises sont analysées à un moment ultérieur.

Historique et mémoire segmentée

Équipés des options R&S®RTB-K15 et R&S®RTM-K15, les oscilloscopes R&S®RTB2000 et R&S®RTM2000 offrent une fonction d'historique avec une mémoire segmentée de 160/400 Méchantillons par voie. Les oscilloscopes R&S®RTA4000 fournissent une mémoire segmentée de 1000 Méchantillons par voie en standard. Cette profondeur de mémoire haut de gamme couvre les voies analogiques et les voies numériques. La mémoire peut être divisée en plusieurs niveaux (voir table). Lorsque le mode segmenté rapide est activé, le temps aveugle est réduit à 5 μs.

En mode d'historique, toutes les acquisitions peuvent être analysées à une date ultérieure. Un horodateur d'une grande précision permet une corrélation de temps précise des événements de signal. Des segments marqués individuels peuvent être sélectionnés dans la table d'acquisition pour l'affichage. Sinon, la fonction d'historique peut être utilisée pour lire automatiquement tous les segments. Tous les outils de mesure, y compris la fonction QuickMeas, les tests de masque et le décodage de protocole, sont disponibles pour analyser le segment défectueux.

Configuration aisée et résultats rapides

Le signal I²C dans la figure montre des paquets de protocole d'une longueur approximative de 100 μs. Ces paquets de protocole sont interrompus par des pauses de communication d'une minute. L'activation de l'option de décodage de protocole R&S®RTx-K1 montre rapidement qu'une longueur de segment de 10 kéchantillons (vitesse d'échantillonnage de 83.3 Méchantillons/s) est suffisante pour décoder et détecter de façon fiable les défauts de signal typiques. L'utilisateur définit cette valeur, et l'option calcule automatiquement le nombre de segments disponibles. Dans l'exemple, il y a 35 000 segments, ce qui correspond à une longueur maximale d'enregistrement de 24 jours.

Signal I²C décodé avec formes d'ondes analogiques sur le R&S®RTM3000.

Les acquisitions antérieures sont accessibles en appuyant sur la touche de fonction d'historique – que ce soit pendant ou après l'acquisition. Les tests de masques standard et les options de navigation fournis par la fonction d'historique aident les utilisateurs à rapidement identifier les défauts de signalisation et leurs causes. Dans l'exemple, une déformation du signal d'horloge système située plusieurs paquets avant le paquet défectueux constituait la clé de l'identification de la cause de l'erreur. L'horodatage montre que l'erreur est survenue périodiquement (toujours dans la matinée). Des tests systématiques ont confirmé que le blindage était insuffisant sur la ligne, ce qui a fait qu’elle a été affectée par une impulsion générée lorsque les lumières fluorescentes du laboratoire ont été allumées. Le problème a été résolu en améliorant la protection.

Caractéristiques techniques
R&S®RTB2000 RTM3000 RTA4000
Taille de segment min. 10 kéchantillons 5 kéchantillons 5 kéchantillons
Nombre de
segments minimal
8 2 5
Nombre de
segments maximal
13107 26214 87380
Temps aveugle minimal   < 1,5 μs < 1,5 µs
Mémoire totale 160 Méchantillons 400 Méchantillons 1000 Méchantillons
Télécharger une fiche d'application
International Website